There was an error in this gadget

5.06.2009

Une "masse critique" envahira Moncton

5 mai 2009
Par: Patrick Lacelle
patrick.lacelle@capacadie.com


MONCTON – Masse critique (Critical Mass) est un évènement cycliste qui se déroule simultanément dans plus de 300 villes dans le Monde. Moncton devrait avoir sa masse critique à la fin du mois.

Masse critique est un genre de fête du vélo où les cyclistes prennent d’assaut les rues d’une municipalité en y circulant en groupe. Le rassemblement n’a aucun but précis est et il n’y pas d’instigateur précis également. Il en va de la cause et de l’initiative des citoyens. Habituellement, le rassemblement se déroule le dernier vendredi de chaque mois.
À Moncton, Masse critique servirait à promouvoir le transport actif tout en demandant à la Ville un meilleur réseau de pistes cyclables afin qu’il soit plus facile de se rendre en vélo au travail, effectuer des randonnées en famille ou même faire ses emplettes, et ce, en toute sécurité.

Quoiqu’il n’y ait pas d’organisateur, plusieurs membres de Moncton post carbone comptent y participer. Michel Desjardins en est un de ceux qui monteront sur leur vélo le 29 mai.

« Le but c’est de faire une promenade en bicyclette en compagnie d’une masse critique de cyclistes afin de faire passer le message que nous sommes là et que nous voulons notre place », explique M. Desjardins soulignant qu’il faut faire bouger les choses dans la région du Grand Moncton en ce qui concerne le transport actif.

Masse critique est déjà une activité populaire dans plusieurs grandes villes européennes et américaines. Ici, ça sera du nouveau. Toutefois, celui qui déplore le piètre système de pistes cyclables de la Ville de Moncton croit que les automobilistes de la municipalité vont apprendre rapidement de quoi il s’agit.

« Ici, ils vont l’apprendre parce qu’on va prendre le contrôle des rues où on va passer. C’est aussi simple que ça », s’exclame-t-il.

À la Ville de Moncton, on a également le désir de promouvoir le transport actif qui comprend le déplacement à vélo. Il y a d’ailleurs un plan qui a été conçu en 2006 afin d’établir un meilleur réseau de pistes cyclables dans la région. Cependant, quand la Ville a tenté d’implanter ce plan en commençant par la rue Shédiac, un bon nombre de citoyens s’y sont opposés ayant peur des répercussions sur la circulation dans la région. Depuis ce temps, la Ville de Moncton fait la promotion du partage de la route entre cyclistes et automobilistes.

« Le concept de partager la route, c’est un concept qu’on veut promouvoir pour que les automobilistes et les cyclistes le comprennent bien. Il y a des pistes cyclables et il y a un plan pour ça. Pour l’instant c’est de partager la route. On a eu une expérience il y a quelques années avec la rue Shédiac où il y avait un groupe de citoyen qui n’aimait pas notre désire d’établir une piste cyclable », souligne le directeur des communications de la Ville de Moncton, Paul Thompson.

Actuellement, une chaîne de courriels initiée par des membres de Moncton post carbone demande aux cyclistes et aux gens qui le désire d’envoyer un message aux conseillers de la municipalité afin d’exprimer leur désire d’avoir un meilleur réseau de pistes cyclables. C’est la chose à faire selon M. Thompson.

« S’il y a des gens qui désirent plus de pistes cyclables dans la municipalité, ces gens doivent en faire la demande à la Ville de Moncton et particulièrement aux conseillères et aux conseillers », affirme le directeur des communications ajoutant qu’il ne s’agit que d’une première étape.

Les gens qui veulent participer à la Masse critique devront se rencontrer le dernier vendredi du mois de mai devant l’Hôtel de Ville à Moncton. CapAcadie vous fera part des détails lorsqu’ils seront disponibles.

No comments: