There was an error in this gadget

5.04.2011

Pic pétrolier - risque de guerres admis par l'AIE

Source: lemonde.fr

Pour le chef économiste de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Fatih Birol, les difficultés à venir pour faire face à la croissance de la demande mondiale de pétrole recèlent un risque de guerres (risque déjà pointé par les prospectivistes de l’armée américaine et de l’armée allemande).

Depuis ma première rencontre avec Fatih Birol en 2005, j’ai vu cet économiste turc, ancien haut cadre du cartel de l’Opep, désormais chargé de conseiller les pays riches de l’OCDE, lancer des mises en garde de plus en plus lourdes, et de plus en plus iconoclastes de la part d’un membre d’une organisation internationale aussi policée que l’AIE.

Voici la traduction d’extraits d’une interview du Dr Birol diffusée la semaine dernière par la radio nationale australienne ABC, à la veille de l’ouverture de la conférence internationale annuelle de l’ASPO, l’Association for the Study of Peak Oil, dont les membres fondateurs ont les premiers tenté d’alerter l’AIE au sujet du ‘pic pétrolier’, il y a treize ans déjà… :

Fatih Birol - D’un côté, nous pensons que la demande globale de pétrole va croître de façon substantielle, principalement tirée par le secteur du transport, les voitures, et aussi par la Chine en tant que pays. Aujourd’hui en Chine, il y a 30 voitures pour 1000 habitants, alors qu’aux Etats-Unis, c’est 700 voitures pour 1000 habitants. Les Chinois, avec l’augmentation de leurs revenus, vont acheter des voitures, ce qui est fondé.

Suite

No comments: